Sécurité sur le chantier.

Sécurité sur le chantier, un défit pour les petits promoteurs en bâtiment

Salut chers amis ingénieurs,

Si il est vrai que le Cameroun est un vaste chantier du fait des grands travaux que nous pouvons observer ça et là dans plusieurs régions de notre pays, il n'en demeure pas moins que la problématique du logement est réel et que les solutions dans le privé sont concretes. Ainsi on observe une croissance des promoteurs immobiliers, des Sociétés Civiles Immobilières qui tentent de trouver des solutions dans le sens de résorber le problème du logement au Cameroun.

On peut observer les batiments moyens (type R+2, R+3 jusqu'à R+5) qui representent un fort pourcentage en des bâtiments construits dans nos cités. Toutefois, on observe que ces promoteurs immobiliers en phase constructives négligent souvent les régles de sécurité basique. Ce qui provoquent beaucoup d'accident et donc d'arrêt de chantier pour diverses raisons. la tribune que j'entreprends de rédiger attire l'attention des promoteurs immobiliers, de nos jeunes ingénieurs qui seront confrontés à ces difficultés en matière de gestion de crise due à un accident de travail. Je propose dans cette tribune, un point de vue modeste mais illustratif des réalités de nos chantiers.

I. LES PROMOTEURS ET LES ENTREPREUNEURS

Dans le cadre de la réalisation d'un bâtiment plusieurs intervenants sont présents:

* le maitre d'ouvrage

* le maitre d'oeuvre

* l'entrepreneur

Le volume peut varier en fonction des projets (on peut avoir des maitres d'ouvrage délégués, des ingénieurs du marche, des chefs de service de marché etc...).

Seulement dans ces éléments un des intervenants doit prendre en charge la gestion de la sécurité au sein de son chantier. Il s'agit de l'entrepreneur. Ce dernier doit présenter dans son devis ou dans son projet d'exécution les moyens mis en place pour sécuriser l'espace de travail, les abords et la sécurité personnelle des travailleurs (EPI). Ce qui se passe en réalité c'est que les entrepreneurs ou dumoins les promoteurs (maitre d'ouvrage) ont plusieurs avis (devis) et souvent préfèrent un devis pour le moins économique mais sans vérifier si les conditions de sécurité sont présentées.

Souvent, les entrepreneurs qui tres souvent veulent faire des bénéfices sur des devis déja bas, font de la sécurité un aspect quasi inexistant. Résultat des courses on assiste à des chantiers qui n'ont aucune mesure de sécurité. De l'autre côté, nous avons les maître d'ouvrage qui ne veulent pas faire appel à un maître d'oeuvre (entreprise BET ou alors ingénieur) pour s'assurer non seulement de l'exécution de l'ouvrage selon les règle de l'art, mais aussi de vérifier si les conditions de sécurité sont respectées.

L'expérience nous a permis de comprendre que les entrepreneurs pensent pour la grande majorité qu'investir dans la sécurité, dans l'assurance du chantier, est une perte d'argent, avant, après et pendant l'exécution du chantier. le fait est que tres souvent on a beau expliquer les biens fondés de la mise en place de la sécurité, nos chantier manquent cruellement de respect en matière de sécurité.

Ce jeu entre le maître d'ouvrage et son entrepreneur laisse les employés, les ouvriers sur la touche. La question qui nous viens à l'esprit est de savoir que faire pour convaincre l'importance de la sécurité aux entrepreneurs et aux promoteurs des projets immobiliers.

II. IDENTIFIER LES PHASES A RISQUE DANS UN PROJET DE CONSTRUCTION.

Pour répondre à la question posée plus haut il est important de montrer aux entrepreneurs que nous maitrisons les phases de construction; cette connaissance des phases de construction sera le socle de la proposition des éléments de sécurité à mettre sur pied.

Dès lors que les phases sont identifiées et les règles de sécurité (JSA RSA) élaborées, nous pouvons aborder le sujet sensible de l'argent.

III. L'ARGENT, LA SECURITE, UN COUPLE DE RAISON?

la sécurité devant protéger et éviter les pertes en vie humaines, il est important de relever aux entrepreneurs le fait qu'un accident (mortel ou non) d'un ouvrier provoquerait un arrêt de travail. l'arrêt de travail parceque les enquêtes doivent être menées, l'arrêt de travail parcequ'on doit porter des soins à l'accidenté, bref les raisons sont diverses et couteuses.

Un entrepreneur pourrait perdre un marché du fait de la mort d'un de ses ouvriers. prenons un exemple, nous sommes au niveau 3 ( a peu pres 12m de hauteur), les poteaux d'angles sont entrain d'être coffrés, le coffreur ne dispose pas d'un échafaudage ou alors d'un dispositif de retenue des chute. Le coffreur pendant le plombage du poteau glisse de son tréteau et se retrouve au niveau 0 soit au sol. au pire la mort ou mieux une blessure grave voir des fractures. Qui devra s'occuper de cet accidenté? "l'entrepreneur", les frais médicaux, les frais de transport etc.... à la charge de ce dernier. 

Autrement dit évoqué les risques économiques éveil la conscience de l'entrepreneur sur la sécurité de son projet.

Tout ceci est beau, mais ca me coute combien de mettre sur pied une telle politique dans le devis que vais transmettre à mon client??

Très bonne question!!!!!

IV. LA SECURITE TOUT AZIMUT.

C'est clair tout ce discours pourrait effrayer un entrepreneur au "au quartier" mais qu'il n'ait pas peur on va lui proposer de se rendre sur notre site pour connaitre la solution!!!!!!!!!!

A la prochaine......................

 

Location

Douala

FGI Logbessou
Campus de pk 16

 

Contact

Appellez nous au:

+237 699 443 048
+237 691 180 074

Email:   info@aae-fgi.org

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.